L'ère Caron

———

En 1950, l’abbé Emmanuel Caron décide de former et développer le chœur des Petits Chanteurs.

Tout au long de sa belle histoire, l’objectif de la chorale a toujours été de permettre aux jeunes garçons, dès 7 ans, de découvrir les richesses du chant polyphonique et de goûter tout simplement au bonheur de chanter ensemble. Peu importe que les uns ne maîtrisent pas le solfège et que d’autres subissent la mue de leur voix : le répertoire des grands maîtres de la musique, ne doit-il pas rester ouvert à tous ?

Plus d'infos sur l'abbé Caron

En 1950, l’abbé Emmanuel Caron, professeur au Collège Saint-Pierre à Uccle (Bruxelles), entreprend de former et de développer, au sein de son institution scolaire, une nouvelle chorale. A cette époque, c’est une activité de fourmis qui se développe, les prestations se limitant généralement à des animations à l’intérieur de l’établissement. Mais peu à peu, autour de l’enthousiasme de l’abbé Caron, se mettent en place les bases d’un véritable envol. Dix ans après sa fondation, le groupe a déjà gagné une notoriété importante couronnée par sa participation au mariage du Roi Baudouin et au baptême du prince Philippe, par la victoire au concours de l’Ange d’Or organisé par RTL Radio Luxembourg et par de multiples prestations à l’Opéra.

L’année 1964 marque le premier jalon d’une aventure nouvelle et désormais incontournable : les tournées musicales. Plus de 15 pays d’Europe et d’Amérique du Nord verront se produire les Petits Chanteurs du Collège Saint-Pierre. Le Canada deviendra très rapidement une destination de prédilection : pas moins de 18 tournées y seront organisées, dont 11 sous l’ère Caron.

Les invitations pleuvent de partout. Parmi les plus prestigieuses, citons le Palais Royal, des prestations dans de nombreuses ambassades, dans des cathédrales, à la radio, à la télévision, au Théâtre Royal de la Monnaie et une audience à Rome auprès du Pape Paul VI en 1970. Cependant, afin de partager avec tous l’émotion musicale qu’elle véhicule, la chorale des Petits Chanteurs répond également présent lors de nombreuses sollicitations émanant des hôpitaux, des prisons, des maisons de repos, etc. Le temps de Noël reste bien entendu un des moments forts où la magie de la musique vient renforcer la magie de cette fête du partage. « Rapprocher les hommes » par la Beauté, c’est là un des paris majeurs de l’abbé Caron.

C'est ainsi que 40 années ont passé sans que la chorale ne prenne la moindre ride. En 1990, la chorale est devenue une véritable institution désormais reconnue tant par les amateurs que les professionnels du milieu musical. Elle compte alors plus de 4200 prestations musicales. Pourtant, celui que l’on croyait « insubmersible » donne peu à peu quelques signes de fatigue. Diminué par une longue maladie, l’abbé Caron poursuit pourtant son chemin auprès de la chorale et participe même à la tournée canadienne de 1992. Lorsqu’il s’éteint en 1993, la chorale est orpheline et découvre avec chagrin l’immensité du vide qu’il a laissé.

Les successeurs

Orphelins, oui, mais héritiers naturels d'une œuvre immense appelée à durer. Un élan aussi contagieux ne pouvait se briser : plusieurs successeurs (Emmanuël Gets, Jean-Christophe Degols, Philippe Lambert, Philippe Sandron et Romain Verbeeren) s’empressent de donner au projet de l’abbé une seconde vie, inspirée par la première. Soucieux de préserver le fond, ils s’appliquent néanmoins à renouveler la forme en l’adaptant aux nouvelles réalités. C’est ainsi, par exemple, que la chorale s’ouvre aux garçons issus d’autres écoles. Le groupe connaît alors un nouvel essor qui lui permet de continuer à parcourir le monde : tournées au Canada en 1994, 1996, 1998, 2000 et 2003 ; tournée en Suisse en 1999 et 2010 et en Irlande en 2005. Les grands rendez-vous en Belgique se succèdent. Au cours de cette évolution, la chorale s’ouvre à un répertoire musical plus large, réceptif à toutes les époques et à de nouveaux styles.

La chorale aujourd'hui

———

Depuis 2008, le chœur est placé sous la direction musicale de Romain Verbeeren.

Si la chorale a su préserver l’esprit de celui qui l’a portée aussi loin, son regard n'en reste pas moins résolument tourné vers l’avenir. Plus que jamais, elle représente pour tous ceux qui la font vivre, une source intarissable de joies, d’équilibre et d’émulation.

La chorale est aujourd’hui placée sous la direction musicale de Romain Verbeeren, lui-même ancien élève du Collège et ancien choriste. Le grand défi actuel est probablement de fidéliser les jeunes à une activité exigeante dans un monde où le « zapping » est roi. Pour mener cette tâche à bien, les responsables de la chorale travaillent sur deux pôles. Tout d’abord, entretenir une convivialité indispensable en multipliant les occasions de « bien se rencontrer » (week-ends, tournées, etc.). Ensuite, relever des défis de plus en plus ambitieux et, par là, valoriser encore davantage le travail consenti.

Pour exemple, à l’occasion de son soixantième anniversaire, la chorale a donné un grand concert au Conservatoire Royal de Bruxelles, entourée de formations et d’artistes qui ont croisé de près ou de loin son destin. Elle a effectué une tournée musicale en Suisse et a accompagné deux des chorales les plus réputées d’Europe : les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, puis les Petits Chanteurs de Saint-Marc (les voix du film « Les Choristes »). Dans la foulée, la chorale a édité un CD intitulé « 60 ans de passion », reprenant les fleurons de sa longue histoire.

En 2011, les Petits Chanteurs interprètent l’Hymne européen lors d’un rassemblement européen avec José Manuel Baroso et Herman Van Rompuy, ainsi que la Brabançonne, en 2012, à l’occasion de la Fête du Roi au Parlement Fédéral, et ce, devant la famille royale et les plus hautes autorités politiques de la nation. Le 13 janvier 2013, la chorale rend hommage à son fondateur, disparu jour pour jour 20 ans plus tôt. Ce grand concert est enregistré et retransmis par la radio belge Musiq’3. C’est la même année que la chorale édite un nouveau CD, qui se veut l’écho des meilleurs moments de tous les concerts donnés depuis 2010.

Le groupe est actuellement porté par des vents favorables, alignant – après la Suisse et le Portugal – une 18e tournée au Canada, et multipliant les plus belles collaborations : avec de prestigieuses chorales venues de Belgique ou d’Europe, avec des orchestres et des solistes professionnels. Cette saison est marquée par la sortie d’un nouveau CD – attendu du public – entièrement dédié à la magie de Noël, et de projets musicaux d’envergure avec orchestre dont un concert de Noël à l’abbaye de la Cambre et une participation à un grand concert de gala au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles en présence de la Princesse Astrid.

Quelques chiffres

4500+

Prestations
depuis 1950

150+

Prestations
à l'opéra

60+

Tournées
musicales

40+

Week-ends
musicaux

700+

Titres
en bibliothèque

35.000+

Partitions
jouées

15+

Disques
vinyls

5

Compact
discs